CONTENU politique de nos tracts

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: CONTENU politique de nos tracts

Message par LaureC le Mer 30 Mar - 13:25

Étant donné que l'empereur Hollande a renoncé aujourd'hui à convoquer le congrès à Versailles, deux points risquent désormais de devenir obsolètes sur les tracts:
-déchéance de nationalité
-état d'urgence
A voir les conséquences de ce renoncement sur la politique réelle du gouvernement mais ça il faudra attendre le 26 mai et la fin de l'état d'urgence.

LaureC

Messages : 40
Date d'inscription : 05/03/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: CONTENU politique de nos tracts

Message par Bastien le Mer 30 Mar - 12:03

C'est une bonne base mais il va falloir sabrer copieusement pour que cela tienne sur le tract...On pourrait s'aider de symbole comme dans le document ci dessous aussi?


Bastien

Messages : 29
Date d'inscription : 06/03/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

CONTENU politique de nos tracts

Message par Yacine le Mar 29 Mar - 9:10

Coucou à toutes et tous!

Bon ca fait plusieurs fois qu'on se le dit mais le tract tel qu'on le diffuse actuellement n'est pas hyper adapté pour ramener du monde dans la mobilisation. La plateforme politique qui défini notre assemblée mérite d'y figurer mais si on veut vraiment être pédagogique il faut prendre le temps d'EXPLIQUER pourquoi on est toujours dans la rue. Et puis on pourrait renvoyer celles et ceux qui veulent aller plus loin et nous connaître vers le facebook avec notre "qui sommes nous?".

Du coup ce serait top qu'on rédige un texte court mais incisif qui développe un peu nos idées et qui explique pourquoi on appelle à manifester?
Je vous propose qu'on en parle dimanche à l'ag au plongeoir. En attendant pour alimenter les débats et justement produire ce fameux texte je vous propose une version "light" du communiqué rédigé pour l'action d'occupation de France 3.... Qu'en pensez vous?

                                
Nous étudiant-e-s, lycéen-nes,travailleurs-ses avec ou sans emploi, précaires et retraités  avec ou sans papiers  nous ne sommes pas satisfaits des modifications et de certains reculs du gouvernement sur la loi travail.  Nous continuerons à militer pour le retrait intégral de ce projet de réforme.
Mais notre mobilisation ne s'arrètera pas après un simple retour à la « normale » et nous continuerons à nous battre pour contester toutes les situations d'exploitation qui s'inscrivent dès maintenant dans le réel. Car aujourd'hui déjà ce sont les travailleurs-ses les plus exposés, les plus fragilisés (en particulier les femmes qui travaillent à 82 % en temps partiel) ou bien les travailleurs-ses immigré-es qui sont cantonnés à des tâches subalternes et dont les journées s'enchaînent jusqu'à l'épuisement. D'autre part le gouvernement utilise l'actualité dramatique et prétend protéger la population avec l’état d’urgence suite aux multiples attentats de ces derniers mois. Dans les faits, il mobilise les moyens de l’Etat pour faire taire toute contestation sociale et politique. Il s’attaque à la minorité musulmane  ou supposé-es l'être et conduit à fragmenter un peu plus la solidarité et l'unité des travailleurs-ses. Les lois sécuritaires ne nous protègent pas. En revanche les interventions militaires de la France à l'étranger plongent chaque jour notre pays dans une guerre dont nous sommes les victimes. Ce sont ces politiques bellicistes qui favorisent les attentats. C'est pourquoi nous exigeons également la levée immédiate de l'état d'urgence. 
Partout règne la désinformation, c'est pourquoi nous voulons rétablir les motifs pour lesquels nous sommes aujourd'hui encore dans la rue :
La loi travail permet qu'un accord d'entreprise prime sur un accord de branche ou sur la loi même s'ils sont moins favorables que ces derniers. Les soit-disants reculs du gouvernement sont souvent en réalité simplement repoussés à plus tard ou ont été réécrits sans permettre de garantie de sécurité pour les salarié-e-s (c'est le cas pour le plafonnement des indemnités, du fractionnement des heures de repos, ou de la modulation du temps de travail). La loi travail c'est aussi la fin de la possibilité d'une défense collective avec le chantage au licenciement imposé par simple référendum, c'est l'augmentation de la flexibilité avec la modulation individualisée des heures de travail, c'est des délais de changement d'horaires ou de congés raccourcis etc....

A bientôt dans la rue! Very Happy
Yacine

Yacine

Messages : 1
Date d'inscription : 13/03/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: CONTENU politique de nos tracts

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum